Le monde rose


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'adoption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Asuka33
Noeud
Noeud


Messages : 3648
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 34
Localisation : Nice




MessageSujet: L'adoption   Mar 24 Avr - 12:06

Bon, puisque les chefs ont donné le feu vert pour ouvrir de nouveaux débats, je me lance :39:


J'aurais voulu pouvoir parler avec vous d'un sujet qui me préoccupe actuellement parce que j'ai été confrontée à des réactions, à des façons de voir, auxquelles je ne m'attendais pas et qui m'ont quelque peu laissée perplexe.

Avec Asuko, on aimerait un 2ème enfant.
Mais cet enfant, on a très envie de l'adopter et pas de le concevoir nous-mêmes. Nous ne sommes pas stériles, nous n'avons eu aucune difficulté à avoir le Bineton, c'est vraiment un choix. Et étant donné qu'on ne veut pas plus de deux enfants, c'est soit on adopte le 2ème, soit on le fait nous mais dans ces cas-là, on n'adoptera jamais parce que 2, c'est vraiment notre limite.

Situation posée Smile

On a donc écrit au Conseil général de notre ville pour solliciter un rendez-vous en vue d'une demande d'agrément. Suite à quoi, on a reçu un courrier pour nous convier à 2 réunions d'information avec d'autres candidats à l'adoption.
Ces réunions ont eu lieu la semaine dernière.
La 1ère, mercredi, j'y suis allée seule. Il s'agissait de donner des informations très générales sur la procédure d'obtention de l'agrément, sur l'adoption nationale et internationale; etc, bref de déblayer le sujet. A la fin, distribution d'un dossier d'information.
La 2nde, vendredi, Asuko y est allé seul après avoir posé son après-midi, parce que bizarrement, dans l'enseignement, je ne peux pas prendre d'après-midi, moi :09 Il s'agissait là de débattre quand aux idées reçues circulant sur l'adoption. A la fin, distribution du dossier pour la demande d'agrément.

1ère réunion, celle à laquelle j'ai donc assisté, pas trop de surprise.
Il est quasi impossible d'adopter au niveau national, trop peu d'enfants et trop de potentiels parents. Ok, je m'en doutais.
Et adopter au niveau national toujours alors qu'on peut avoir naturellement des enfants et que d'ailleurs, on en a déjà, là, ça relève de la science-fiction. Ok, là encore, je m'en doutais.
On avait déjà prévu de se tourner vers l'international.
Bon, on aurait toutes les chances d'avoir un enfant ici si on décidait d'adopter ce qu'ils appellent un enfant "à particularité" : trisomique, autiste, avec risques génétiques, membres en moins (oui oui, on nous l'a dit). Un ado aussi.
Mais pour un bébé, jamais. On nous l'a encore répété. Un couple qui a déjà un enfant biologique ne pourra jamais en France adopter un bébé "en bonne santé". Parce qu'ils considèrent qu'avec un enfant déjà à charge, on est moins disponible pour un bébé. Mmmmh, c'est bien connu, c'est donc pour ça que personne n'a jamais de deuxième enfant :07 Alors si en plus, on n'est pas stérile, voilà voilà.
Quant à la limite d'âge, une femme a failli s'étrangler dans la salle quand on nous a dit que sur le département, elle était fixée à 43 ans. Parce qu'on considère qu'à partir de 43 ans, c'est déjà une autre génération et on a presque l'âge d'être grand-parents Rolling Eyes
Il faut savoir qu'en Rhône-Alpes par exemple, cette limite a été fixée à 35 ans Rolling Eyes

Après, quand on n'est pas marié comme c'est notre cas, l'un des deux seulement adopte en tant que célibataire. Si une fois qu'on est en attente après avoir obtenu un agrément, on finit par se marier, l'agrément est modifié sans problème parce que le nouveau conjoint a de toutes les façons déjà été évalué par les assistantes sociales et les psy au cours des entretiens.
On conseille vivement de finir par se marier même après l'agrément donc pour faciliter les démarches à l'étranger.
Bien que dans certains pays, il faille avoir derrière soi un certain nombre d'années de mariage...
En France, c'est deux ans ou alors les époux doivent être tous deux âgés de plus de 28 ans.

Donc pas de surprise, on ira à l'international.
Là, les lois régissant l'adoption varient selon les pays. Je vous passerai le détail mais quand même, just for fun : en Chine, il y a des critères de masse corporelle, de patrimoine, d'études et de diplômes, de revenus financiers, il faut également que les grands parents soient encore en vie. Il y a même des pays qui demandent de fournir un certificat de stérilité.
Et bien évidement, le coût des démarches varie de 5 000 à 35 000 euros selon les pays, la Russie faisant apparemment partie des pays les plus chers.

Excusez-moi d'être si longue...
Voilà pour la 1ère réunion. Rien de très original dont on ne se doutait pas.

Asuko a donc assisté à la 2ne réunion, celle sur les idées reçues.
Idées reçues parmi lesquelles figuraient les deux suivantes :
- "l'adoption est un acte de générosité" : non, c'est un acte égoïste. Ce qu'à la limite, je peux arriver à comprendre, c'est égoïste dans le sens où ce sont les adoptants qui veulent un enfant à tout prix. Mais dans ces cas-là, avoir un enfant tout court est un acte égoïste, qu'il soit adopté ou biologique. Bref.
- "on adopte pour rendre un enfant heureux et lui offrir un avenir meilleur" : et bien c'est faux. Il semblerait qu'on ferait mieux de laisser les enfants adoptables où ils sont parce qu'ils y sont très heureux. Je peux comprendre que pour un enfant déjà grand ce puisse être un déracinement. Et c'est d'ailleurs pour ça que pour ces enfants-là, il y a un projet d'adoption mis en place avec eux, on ne les fait pas adopter contre leur gré. Mais un bébé, un petit enfant ??

Asuko a été très mal à l'aise à cette réunion. On lui a seriné tout l'après-midi qu'en gros, il n'était qu'un égoïste qui n'avait qu'à aller faire de l'humanitaire s'il voulait offrir à un enfant la possibilité d'un avenir meilleur. Il a failli demander aux nanas du service de protection de l'enfance qui animaient la réunion pourquoi alors elles bossaient là-dedans mais il n'a pas osé.
Il est ressorti avec un drôle de sentiment.
Quand il est rentré, je venais d'arriver à la maison et ma mère était là également.
Il nous a raconté ce que je vous ai dit. Ma mère nous a alors dit qu'elle avait parlé à une amie à elle de notre désir d'adopter. Amie qu'on connait très bien Asuko et moi. Et bien il a fallu qu'elle coupe court à la conversation parce que l'amie était offusquée et très virulente, complètement contre l'adoption, à dire que c'était très égoïste de notre part et qu'on laisse les enfants dans les orphelinats, qu'ils y sont très heureux et qu'ils n'ont pas besoin de parents adoptifs :02

J'avoue que je suis très surprise par ces réactions. Je m'attendais à tout sauf à ça.
Je m'attendais au fait que ce soit très dur, qu'on ne soit pas prioritaire même à l'internationale au vu de notre dossier mais à ces réactions-là, non.
Maintenant, j'ai juste le sentiment qu'on doit s'excuser d'avoir envie d'adopter, que ce n'est pas normal et qu'on nous regarde avec suspicion.


Euh, j'ai été longue, non ? :40
Mais je voulais bien expliquer le truc Embarassed


Vous, qu'en pensez-vous de tout ça ?

Tripelfe
Noeud
Noeud


Messages : 678
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 28
Localisation : 83




MessageSujet: Re: L'adoption   Mar 24 Avr - 12:15

Déjà, merci pour toutes ces infos !

tu auras toujours des gens pour vous faire culpabiliser, vous montrer "leur" bonne marche à suivre... ça me fait penser au maternage, aux pro-allaitement, à la leche league, et encore, moi, je ne suis pas encore mère... mais il parait qu'on te fait culpabiliser à mort si tu décides de donner le biberon à ton nouveau né! et ça, je trouve ça SCANDALEUX...
suivez votre coeur les asuk's ! Smile

Molok
Modérateur


Messages : 3236
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 37
Localisation : Liège, Belgique




MessageSujet: Re: L'adoption   Mar 24 Avr - 12:18

J'aurai pas mal de choses à dire... Mais l'ONEm m'apelle.
Je reviendrai là-dessus plus tard ou demain. ^^

Luciefer
Noeud
Noeud


Messages : 2203
Date d'inscription : 07/05/2011
Age : 35
Localisation : 322 Zoo




MessageSujet: Re: L'adoption   Mar 24 Avr - 12:30

L'adoption est un sujet délicat. Je pense qu'en fonction de notre expérience, de nos idées vis à vis de l'éducation, des enfants, d'un couple, etc... On accepte plus ou moins l'adoption.

Pour moi, je trouve qu'adopter demande un énorme courage car on aime un enfant qui n'est pas le nôtre comme le nôtre. Et le jour où l'enfant aimerait connaître ses parents biologiques, les parents adoptants devront prendre sur eux, mettre de côté leur peur de perdre l'enfant et je pense qu'il y a un schmilblick de sentiments tout au long du processus d'adoption.

Et je n'arrive pas à comprendre pourquoi il y a eu tant de vives réactions dans ton entourage. Est ce juste pour être sur de votre détermination à adopter? Et pourtant, j'ai déjà entendu certaines personnes dire que l'adoption, c'est égoïste, tout comme la nana qui a fait un bébé toute seule car elle n'a pas trouvé le père de son enfant.

Je ne suis pas très forte en ce qui concerne les débats. J'espère juste que ces vives réactions ne vont pas vous empêcher de réaliser votre rêve d'adopter. Courage!

Poupée Sadique
Admin


Messages : 3247
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 33




MessageSujet: Re: L'adoption   Mar 24 Avr - 13:06

Quel sujet Asu ! Et quel beau projet !

J'aurais tendance quand même à te dire de ne pas écouter tout ce qui a été dit aux réunions. Ces personnes ont aussi pour mission de "pré-sélectionner" les parents potentiels, c'est-à-dire de faire flipper les moins "aptes" à entreprendre cette longue démarche.

Je ne pense pas qu'adopter soit un geste altruiste et encore moins égoïste. Chaque demande d'adoption est différente, chaque parent pense différemment. Asu, tes motivations ne sont pas les mêmes qu'une femme stérile ou qu'une mère de 4 enfants adoptés (comme Angelina Jolie :09 ). Mais toi seule (et
Asuko) peut trouver la force d'aller jusqu'au bout.

Pour le coté "on rend pas service à l'enfant adopté" c'est, à mon avis, de la connerie en barre. Tu préfères mourir de faim et peut-être un jour attraper une terrible maladie dont seuls les Occidentaux ont le vaccin ou tu préfères avoir une chance de vivre dans un foyer aimant avec une sœur et des études ? On parle de déracinement et tout mais faut arrêter. Si tes racines sont dans un sol sec et aride, un rempotage n'a jamais tuer personne (pour continuer dans la métaphore). D'ailleurs moi je l'aime cette métaphore des plantes pour les enfants. On en prend soin, on les voit grandir, on leur aménage tout le confort possible et un jour... Ils irons semer leurs graines ailleurs... (faut que je la place dans le topic de l'humour celle-là).

'Fin bref, tout ça pour dire Asu, que tu vas en voir de vertes et des pas mures (ok, j’arrête). Tu vas entendre de tout et ça sera à toi de garder tes convictions pour aller jusqu'au bout.

Palala
Noeud
Noeud


Messages : 1685
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 35




MessageSujet: Re: L'adoption   Mar 24 Avr - 13:53

Je vais intervenir car j'avais le même projet que toi, mais finalement mon chéri a changé d'avis. Et puis maintenant on n'est plus sûrs de vouloir un deuxième. Bref. On est dans la même configuration que toi (pour mémoire j'ai une fille de 3 ans).

Je suis d'accord pour dire que l'adoption est un acte égoïste, mais pas plus égoïste que celui de concevoir un enfant. En fait, avoir un enfant est égoïste, car on le fait pour soi, pour son couple, mais je ne vois absolument rien de mal là-dedans.

En revanche, dire que des enfants sont plus heureux en orphelinat qu'avec une famille qui les a voulus, pour moi ça c'est de la super connerie. Rien que de voir tous les autres enfants autour d'eux, ça leur renvoie la perte de leurs parents. Comment peut-on être bien dans des conditions pareilles ?

Voilà pour ma contribution. Bon courage pour vos démarches, il faudra de la patience Smile

Menthe
Admin


Messages : 4376
Date d'inscription : 02/11/2010
Age : 86




MessageSujet: Re: L'adoption   Mar 24 Avr - 14:00

Pour avoir travailler au début de ma carrière dans l'adoption , pour avoir travailler également avec des ados en crise familiale, scolaire et sociale ... je peux te dire que c'est fait exprès parce qu'il y eu énormément de dérapages au niveaux de l'adoption . Des dommages irréparables pour l'enfant et pour la famille .

Je m'explique ,
Imagines que tu as adopté un petit coréen . Il faut savoir que tout au long de son enfance il va entendre des phrases du style "non non ses parents pouvaient avoir d'autres enfants , mais ils ont décidé d'en rendre un malheureux heureux " ou "tu as de la chance" ou "tes parents sont vraiment de braves gens pour t'avoir adopté " sans compter sur les mesquineries des enfants , leur colères assassines "tu ressembles même pas à ta mère ni à ton père , ils sont allé te chercher dans un igloo ou quoi ?! etc etc ... ce sont de petites phrases qui vont (il ne faut pas se voiler la face) traverser ses jeunes oreilles et qui vont aller crever son coeur .
Vers les 13 ans si il y a crise qui démarre (l'opposition ) il faut savoir que la première chose qui va entrer dans la bataille c'est la reconnaissance . Un enfant adopté aura moins de reconnaissance q'un enfant du nid . On lui aura tellement crevé le coeur avec des sous-entendus bien senti qu'il aura même tendance à en vouloir à ses parents pour ne pas l'avoir aimé comme il fallait , pour ne pas l'avoir armé contre tout ce qui l'a blessé etc et ... à dire lui-même à ses parents adoptifs qu'ils n'ont aucun droit sur lui parce qu'ils ne sont pas ses parents .

Les parents adoptifs s'ils pensent avoir fait un acte généreux , inconsciemment vont développer une attente de reconnaissance importante de la part de l'enfant adopté . Et lors d'un clash comme je site au dessus , personne ne s'en sort gagnant . sur dix clashs , 6 en arrivent à une rupture complète .

Donc non , ce n'est pas un acte généreux . Parce que l'enfant ne l'aura pas demandé et que par conséquent l'enfant ne sera redevable de rien . Encore moins vivre aux travers d'attentes très lourdes non dites inconscientes des ses parents adoptifs . Et c'est encore moins un acte humanitaire (humanitaire dit sauvetage et sauvetage dit reconnaissance )

Donc c'est vrai que ça peut paraître cassant , blessant, voir dégradant mais c'est pour un mieux !

Ce mieux c'est de voir que dans l'égoisme (voir le profond désir d'avoir un enfant ) on a choisi un beau petit loup aux yeux bridés qui va pouvoir faire ses dents comme l'enfant du nid .
Et pouvoir dire qu'on est reconnaissant envers le tout puissant d'avoir pu adopter, d'avoir eu la possibilité de le connaître (lui l'enfant) de l'élever, de marcher à ses côté tout au long ... Etre reconnaissant envers l'enfant d'exister simplement et être reconnaissant pour tout ce qu'il nous a a apporté comme joie etc .... et oui on a payé 53 000 euros pour avoir le bonheur de ta présence , mais tu en vaux un million de fois plus , tu n'as pas de prix pour nous tellement tu es important (53000 euros à pas de prix = 0 contentieux , 0 marchandise = l'amour ) . Cette démarche et cette façon de penser va enrayer pas mal de mauvaises choses .. Elle va aussi rassurer l'enfant sur le fait qu'il n'a aucun contentieux envers ses parents ... c'est important .

Je ne sais si je me fais bien comprendre .... mais j'aimerais que mon explication soit prise de manière très positive . Tout ça pour te dire Asu qu'il faut aller au-delà des mauvaises impressions que cette réunion à pu donner . Qu'il faut essayer de comprendre les choses heurtantes , elles ont un but défini pour un mieux

Une manière pour que les futur parents puissent de départ inverser de manière très mature et responsable le processus de reconnaissance . Le parent est reconnaissant , l'enfant n'a rien demandé et va s'épanouir sans contentieux de départ . L'ardoise est blanche .


Yves duteil prendre un enfant par la main par jc761





Dernière édition par Menthe le Mar 24 Avr - 16:55, édité 6 fois

Luciefer
Noeud
Noeud


Messages : 2203
Date d'inscription : 07/05/2011
Age : 35
Localisation : 322 Zoo




MessageSujet: Re: L'adoption   Mar 24 Avr - 14:11

Menthe, quand tu parles, je ne peux que boire tes paroles avec avidité. Tu exprimes tellement bien les pensées. :03 Je ne sais pas comment tu fais mais continues comme ça. :super:

Jenny Sadique-Granger
Noeud
Noeud


Messages : 2116
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 28
Localisation : Undercovers



http://www.fanfiction.net/u/2149776/MissOrlane

MessageSujet: Re: L'adoption   Mar 24 Avr - 14:52

J'allais dire la même chose que Menthe. J'ai vu beaucoup de grands enfants adoptés au berceau en pédo-psychiatrie. Parents aimants, enfance heureuse selon les critères de base.... Et pourtant, ça a mal tourné.
En général à l'adolescence, parfois un peu plus tôt. C'est en général là que ça foire. Que l'enfant ait été adopté à l'âge de 2 mois ou pas, le taux de suicide, de dépression, de rejet définitif de la famille est bien plus important chez les enfants adoptés que chez les enfants conçus. Et il n'y a pas de bonne méthode. Lui dire ou ne pas lui dire, qu'il ait des frères et soeurs ou pas... C'est très difficile.
Mais si ça te tient à coeur, je ne peux que t'encourager. Je pense simplement qu'il fat partir en ayant bien conscience de ce qui vous attend. Smile

Spock
Noeud
Noeud


Messages : 1885
Date d'inscription : 25/03/2011




MessageSujet: Re: L'adoption   Mar 24 Avr - 15:06

Je n'ai pas grand-chose à ajouter pour alimenter le débat, si ce n'est la possibilité de vous procurer des témoignages: dans mes amis proches et ma famille, plusieurs couples ont adopté et cherchent à le faire.
Dans les enfants concernés, il y a une adulte qui est maintenant elle-même maman, un autre adulte qui a lui-même perdu le compte des enfants qu'il a semés à droite et à gauche, 2 ados et un petit garçon. Certains sont français d'origine, d'autre pas, ils ont été adoptés bébés ou avant 4 ans.
Pour plusieurs de ces enfants, j'étais dans l'entourage immédiat pendant la procédure et l'attente.
Bref, si vous avez des questions, je peux essayer de répondre ou aller demander.

Asuka33
Noeud
Noeud


Messages : 3648
Date d'inscription : 18/03/2011
Age : 34
Localisation : Nice




MessageSujet: Re: L'adoption   Mer 25 Avr - 7:12

Bon, j'ai plein de choses à rajouter mais j'ai le ventre vide parce que ce matin, mamie Asuka doit m'apporter le petit déj' et que pour l'instant, elle n'est toujours pas là. Et moi, je n'arrive pas à parler de choses sérieuses le ventre vide. Et Binette, qui attend sa brioche, a commencé à ronger le bois de sa chaise haute, bientôt, elle s'attaque à ses doigts Rolling Eyes

Juste pour dire que je ne laisse pas le débat que j'ai moi-même lancé à l'abandon hein, je reviendrai poster dans la journée, maximum ce soir Smile


Poupée Sadique
Admin


Messages : 3247
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 33




MessageSujet: Re: L'adoption   Mer 25 Avr - 9:12

Dans le futur, ne précise pas à l'agence d'adoption que Bineton est cannibale, ça va ruiner tes chances :09

Molok
Modérateur


Messages : 3236
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 37
Localisation : Liège, Belgique




MessageSujet: Re: L'adoption   Mer 25 Avr - 9:38

Attention, propos politiquement incorrects en vue. ^^

Je suis convaincue que l'altruisme pur n'existe pas. Nous faisons de bonnes actions parce que, d'une façon ou d'une autre, nous en retirons un bénéfice personnel comme se sentir "quelqu'un de bien".

Par définition, faire un enfant ou en adopter un est un acte égoïste. Ici, je ne parle pas d'un jugement de valeur. Je pars juste du principe que ça vient de notre désir personnel (ou de couple mais c'est pareil) et que, par définition, l'enfant à venir ne peut pas donner son avis.

Ceci dit, le monde tourne avec l'égoïsme, ça n'a rien de mauvais ou de nuisible. Nous essayons tous d'être heureux et ça passe par une dose saine de "il faut aussi penser à soi".

Je rejoins Menthe à propos de ce sentiment d'être redevable que les enfants adoptés peuvent rencontrer. Une jeune Indienne adoptée était dans ma classe en 2ème secondaire (l'équivalent de la 3ème en France). J'étais très proche d'elle. Cette fille n'osait rien demander à ses parents car elle pensait qu'ils avaient déjà tellement fait pour elle que ce serait honteux et irrespectueux de réclamer quoi que ce soit. Du coup, la pauvre fille était la cible de pas mal de débiles qui la trouvaient mal habillée, trop polie pour être gentille, pas assez rebelle, etc. Après, je ne dirais pas que c'est pareil pour tout le monde vu que je ne connais qu'une seule personne qui a vécu ça. Mais je pense que les parents doivent redoubler d'attention pour éviter tout problème.

Et je rejoins Menthe sur tout le reste. ^^

missCharlyne
Noeud en Devenir
Noeud en Devenir


Messages : 30
Date d'inscription : 13/01/2011




MessageSujet: Re: L'adoption   Lun 7 Mai - 7:54

Je n'ai aucune expérience de l'adoption mais j'ai l’expérience de pays en voie de développement et donc des pays ou l'on adopte des enfants.

Je voudrais juste dire qu'il faut arrêter de penser que, par exemple, tous les petits africains sont malheureux, que tous ont faim et qu'ils attendent les blancs pour être heureux et pour les sauver.
Je vois chaque jour des enfants au bord de la route en train de travailler ( je suis en Inde), ils ne vont pas a l’école, ils n'ont peut être pas de famille, pas de jouet, enfin bref rien de tout ce que nos petits a nous possèdent, mais ces gamins ne sont pas pas malheureux, c'est notre mentalité d'habitants de pays ''riches'' qui nous fait dire '' oh les pauvres, il faut que je les sauve de leur enfer "

Une fois par semaine, je vais avec un groupe de femmes française, apporter du lait et des soins a ceux qu'on appelle ici '' des intouchables'', des gens pauvres mis a l’écart de la societe Indienne. Nous débarquions avec notre brique de lait Français, et nous nous sommes aperçu qu'ils ne le buvait pas . Eh oui, ce n'est pas le lait qu'ils boivent depuis leur naissance et ils ne l'aime pas. Même si notre lait en brique semble meilleur, et bien ce n'est pas ce qu'ils veulent.

Autre exemple, toujours avec les intouchables. Un homme s'est aspergé d'essence il y a trois mois et s'est immolé. Un médecin Français et notre groupe de femme avons tenté de le sauver, nous y allions tous les jours, faire des soins énormes ( il avait la moitié du corps brûlé au troisième degré. ) avec nous médicaments ramenés de France, . Peu d'espoir qu'il guérisse. Un jour, l'homme n'a plus accepté qu'on le soigne : verdict, il allait mourir dans d'affreuses souffrance en une semaine ou deux. Et bien l'homme n'est pas mort, ses brûlures guerrissent super bien, tout cela grâce a ce qu'on pourrait appeler de la médecine de grand mère Indienne . Comme quoi, il n'avait pas besoin de nous .

Tout cela pour dire qu'il faut s'enlever de la tête que notre civilisation est la meilleur, que c'est nous qui apportons le savoir aux pays en voie de développement.
Azuka, si tu adoptes un enfant, a mon avis, il faut mettre en valeur son pays, sa culture, ses racines et ne pas lui faire croire que si tu n’étais pas arrivé dans sa vie, il aurait eu une vie misérable .
Je te souhaite beaucoup de courage et de bonheur

Je ne sais pas si j'ai été clair dans ce que j'ai essayer de dire,

Eucaly
Admin


Messages : 1197
Date d'inscription : 10/11/2010
Age : 33
Localisation : genève




MessageSujet: Re: L'adoption   Lun 7 Mai - 13:00

coucou !

Je viens de voir cette section débat !! rien ne pourrais me faire plus plaisir. Vous l'avez compris j'adore parler politique.

Par contre je n'aime pas trop parler du sujet de ce topic. Je suis 100% d'accord avec toi Asu et je suis tombé de très haut quand j'ai récemment découvert à quel point ct difficile.

... c'est clairement comme ça que j'imaginais avoir un enfant un jour... Mais Quand je vois les obstacles et les contraintes ça m'achève et je trouve cela complétement débile... ça me met hors de moi toute ces limites d'âge et période d'essai (pas avant 35 ans en Suisse pour les personne seule, non mais la blague?!)

J'avais déjà entendu comme toi Menthe, le point de vue de quelqu'un qui a travailler au service des adoptions. ça ne m'a pas aidé à comprendre !

Bref, pas particulièrement envie d'en débattre ici pour le moment mais par MP Asu, pourquoi pas...

BlackMail
Noeud
Noeud


Messages : 1590
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 23
Localisation : Introuvable.




MessageSujet: Re: L'adoption   Dim 26 Aoû - 18:22

Des nouvelles concernant cette volonté d'adopter Asu ? Vous avez été à d'autres réunions ?

Keltiane
Noeud
Noeud


Messages : 331
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 33



http://coup2coeurencuisine.blog4ever.com/blog/articles-cat-49326

MessageSujet: Re: L'adoption   Lun 17 Sep - 5:47

Jenny Sadique a écrit:
J'allais dire la même chose que Menthe. J'ai vu beaucoup de grands enfants adoptés au berceau en pédo-psychiatrie. Parents aimants, enfance heureuse selon les critères de base.... Et pourtant, ça a mal tourné.

Coucou, Jenny à très bien résumé une partie de mon point de vue, et Menthe explique très bien la situation. Il faut savoir aussi que certains en ce moment ont décidé d'adopter parce que c'est un effet de mode (merci Madonna et Angelina jolie) donc, les autorités française en matière d'adoption, font un trie "sélectif"pour décourager les personnes en demande, les moins décidés.

Pèse bien le pour et le contre, et si ton choix d'adopter est décidée, attends toi à d'autres barrières, d'autres déceptions.

Pour mon opinion, je n'ai pas a te la donner, car c'est un choix personnel qui ne peux vous concerner que votre couple, votre enfant naturel et l'adopté si vous continuez la démarche.
Je voulais juste t'avertir de certains aspects négatifs, si votre choix se fait soit par amour ou par besoin de reconnaissance.

Et pour finir plus positivement, je connais des enfants adoptés qui sont heureux avec leur parents adoptifs et ce, même à l'âge adulte Wink

Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: L'adoption   Aujourd'hui à 19:52

 

L'adoption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Pour l'adoption d'un blason
» Adoption d'un Nabaztag/tag, seconde main....HELP
» Breton d'adoption
» L'adoption
» 2 schnauzers géants noirs à l'adoption (89)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde rose :: LES DEBATS :: Les débats-