Le monde rose


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vacances ou le degré de pauvreté et d'hygiène est limite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Menthe
Admin


Messages : 4376
Date d'inscription : 02/11/2010
Age : 86




MessageSujet: Vacances ou le degré de pauvreté et d'hygiène est limite    Dim 2 Sep - 17:57

Tout est dans le titre .
En fait comme vous savez , j'ai été en Jamaique . Toute la côte est hyper touristique et d'ailleurs on rabat le touriste vers les zones ou il peut allégrement dépenser sans se casser la tête .
Les visites sont bien étudiées et a mon avis tout le monde doit avoir exactement les mêmes photos depuis des décennies .
Un touriste qui décide d'aller à sa guise n'est pas bien vu par le service hôtelier et les guides . Les gens des villages "touristiques" n'aiment pas ça non plus !

Pourtant avec mon amie nous avons bravé tout ça et sommes allées au-delà des tôles ondulées pleines de graffitis très colorés et nous avons vu un seuil de pauvreté incroyable , pas d'hygiène , manque d'électricité , des baraque faites avec des tonneaux , bidons , cartons , tôles etc ...
Nous n'avons plus fait appel au guide et nous avons choisi un jeune de ces villages pour nous montrer le reste . La rémunération de 200 euros que nous lui avons donné va pouvoir faire vivre sa famille pendant plusieurs semaines encore .
Jamais plus je n'y retournerais .

Si je pars en pays pauvre , je me prépare à partir en pays pauvre ... mais là ! C'était comme faire partie d'une vaste supercherie touristique . On dansait ,mangeait à n'en plus pouvoir , etc à 700 mètres des premières personnes qui n'avaient rien . .... J'en ai été retournée .

Est-ce que vous avez déjà vécu une situation similaire ? Avez-vous déjà été en pays pauvre sans le savoir et découvrir le tout comme ça ?
Comment avez vous réagi ?
Comment auriez-vous réagi à ma place ? Auriez vous pu continuer vos vacances comme si de rien n'était ?

J'ai plein de questions qui se bousculent dans ma tête ... merci d'avance de participer à se débat et de m'aider à y voir clair ... car depuis que je suis rentrée ... je n'arrête pas de penser ...

Voilà une de mes photos pour vous donner une idée de la pauvreté qui sévissait ... et encore c'est la moins pire , ici il y en a qui ont de vrais toits , ou deux murs aux moins en planches ou en bouse de chèvre ou de vache .. plus loin on allait pire c'était . Et la drogue .... ben la drogue on a vu le fléau ... les gens s'abrutissent pour ne pas voir leur vie (c'est comme ça que je le vois )


En voilà une autre que j'ai pas repris dans mon album ...


tandis que la côte ou sont confiné les touristes ce n'est que des paysages comme ça





Palala
Noeud
Noeud


Messages : 1685
Date d'inscription : 25/01/2011
Age : 35




MessageSujet: Re: Vacances ou le degré de pauvreté et d'hygiène est limite    Dim 2 Sep - 19:10

Menthounette :19:

Perso je savais que la Jamaïque était un pays avec des bidonvilles et des conditions de pauvreté extrêmes. Mais je comprends tout à fait ton impression de t'être faite avoir, et je crois que j'aurais ressenti la même chose à ta place. Pour te répondre, non je n'aurais pas pu continuer mes vacances comme si de rien n'était. Mais ça n'est pas ta faute ! Surtout ne culpabilise pas, tu n'es pas responsable de la situation de ces gens, aussi dure soit-elle.

pouf mumy
Noeud
Noeud


Messages : 2335
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 49
Localisation : la gaulle




MessageSujet: Re: Vacances ou le degré de pauvreté et d'hygiène est limite    Dim 2 Sep - 19:25

je n'ai jamais été dans un pays dit "pauvre". les pays les plus "pauvres" (et tout est relatif) que je connais sont la thailande et la crête (la crête il y a 25 ans c'était quand même pas la grande richesse). Par contre, je ne pars jamais en voyage organisé. Du coup, je mange dans des restos "locaux" sans touriste, j'achète mes souvenirs et autres dans les boutiques que je choisis moi même. C'est un peu une façon de dire : je donne mon argent à ceux qui en ont besoin (en comparaison des grands pôles hôteliers). Bien sur, c'est dérisoire, mais bon. Et effectivement, surtout en crête, je ne savais pas où je mettais les pieds. du coup, au lieu de dormir dans un hôtel, nous avons dormi chez l'habitant.
Que tu penses à la misère que tu as vu c'est normal. Après, il faut aussi se dire que malheureusement, à notre petit niveau de touriste on ne peut pas y faire grand chose. Mais même si l'industrie du tourisme n'aide qu'un tout petit peu les populations locales par des emplois par exemple, les pecheurs, les artisans etc... il faut se dire que c'est mieux que rien. Sans les touristes, il y aurait peut être encore plus de malheureux. Enfin, c'est mon avis.
Je repense au tsunami de puket il y a quelques années. Suite à cette catastrophe, les touristes n'allaient plus en thailande. La guide qu'on avait cet hiver quand on était à Bangkok nous disait qu'ils avaient été contents de voir revenir les touristes, car ils en ont besoin.
Après, bien sur, il est toujours très difficile de ne pas culpabiliser, nous touristes avec débauche de nourriture, de chambre d'hotel grand luxe quand à côté de toi ils n'ont rien... mais encore une fois, est ce qu'il vaut mieux participer un chouille en allant sur place et laissant nos quelques euros ou ne pas y aller du tout ? Enfin tout ça n'est que mon avis.
Par contre, si la Jamaique t'a tourneboulé à ce point, évite absolument l'Inde...... le choc avec la pauvreté et la saleté est difficilement supportable dixit mon frère et des copains qui y sont allés.
Pleins de bisous ma Menthe, et encore une fois, dis toi que à ton niveau, tu as aidé des jamaicains (le guide par exemple)
:19:

missCharlyne
Noeud en Devenir
Noeud en Devenir


Messages : 30
Date d'inscription : 13/01/2011




MessageSujet: Re: Vacances ou le degré de pauvreté et d'hygiène est limite    Jeu 29 Nov - 8:02

Bien d'accord avec Pouf Mumy a propos de l'Inde !!!!! ( Je vis en Inde)

Il y a une quinzaine de jours, j'ai rencontré un groupe de touristes Français, style club du troisième age. Les pauvres touristes étaient au milieu de Jaipur, au Rajasthan, entouré de gamins sales et débraillés, assez agressifs qui les harcelaient. Ils étaient mal a l'aise, mais comment ne pas l’être quand on débarque de France, et que les seules infos que l'on a de l'Inde sont la vision du Taj Mahal et les films bollywood !!!!!!!!!!
Qu'on ils vu sur les chemin qui accède au musée ???
Des gens a qui il manque des membres et qui s'exibe afin de choquer le touriste fortuné ?
Des mamans qui montrent leur bébé tout maigre et tout crasseux ?
Des êtres humains traités comme des chiens par leur compatriotes ?

En Inde pour accéder aux monuments il faut passer dans les quartiers moins ''chics" et donc personne ne peut faire abstraction de la misère ambiante.


Et puis, comme le dit Menthe, il n'est pas facile de se trouver dans un hotel cinq étoiles dont le prix de la chambre pourrait faire vivre une famille pendant des mois.


Je pense que les voyagistes font bien d'adapter les voyages et d'essayer de cacher la misère des pays. Tout le monde n'est pas capable de supporter certaines visions et a mon avis les gens qui font ces voyages organisés veulent du rêve et non atterrir dans un monde cauchemardesque.

Menthe, dis toi que sans tourisme, ces pays et donc leurs habitants seraient encore plus pauvres.

Et puis, les gens savent très bien jouer la comédie avec les touristes : pour gagner encore plus d'argent, il faut attendrir le touriste et donc paraître plus misérable qu'il n'en est.
Bien sur qu'en Jamaique et ailleurs il y a de la misère, mais tout est mis en oeuvre pour le touriste soit choqué et donc donne de l'argent.

Il ne faut pas comparer nos vies, notre luxe et tout ce qu'ils n'ont pas. Ils ne connaisse pas le luxe et donc cela ne peut pas leur manquer.
Ils ont un énorme sens de la débrouille et ils savent faire plein de chose avec trois fois rien.
La nourriture locale dans ces pays n'est pas chère, et avec 10 centimes d'euros ils ont un repas par jour.






Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Vacances ou le degré de pauvreté et d'hygiène est limite    Aujourd'hui à 17:23

 

Vacances ou le degré de pauvreté et d'hygiène est limite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La pauvreté et le titre dans la société
» Hygiène et Maladies
» Degrés d'acceptation des démons et nécromants chez les PJ
» Trop de second degré tue le second degré.
» le blanka qui roule sous la table
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde rose :: LES DEBATS :: Les débats-